Ma copine adore que je l’encule quand elle rentre de voyage


J’avais envie de sexe anal depuis un moment maintenant et ma copine était partie au taf. Mais elle revenait demain et j’ai décidé de lui faire une surprise insaisissable. Elle serait excitée, sans sexe pendant si longtemps et je serais à la satisfaire. Alors, j’ai tout planifié : une partie de jambes en l’air sur le toit de notre appartement. J’ai ajouté des loupiottes pour le côté érotique et romantique et préparé le dîner. A 5.30 h, elle arrive enfin. J’ai déjà baisé le cul de ma meuf partout mais je voulais innover.

Je lui ai bandé les yeux et l’ai conduite à l’étage jusqu’au toit. Nous étions en train de manger notre repas et je lui ai touché les pieds avec mes orteils. Elle toussotta et laissa ses pâtes à moitié mangées et me rejoignis. “J’adore ça” 😍, a-t-elle dit en désignant les lumières et la déco. Elle m’a embrassé le nez de façon ludique. “Je veux plus que ça« , dis-je en prenant ses lèvres contre les miennes. Je l’ai embrassée doucement au début, savourant le goût de ses lèvres et grignotant cette bouche douce et charnue. Puis l’intensité a augmenté quand j’ai eu envie de la prendre et la baiser, de fusionner avec elle. Elle m’a embrassé en retour et a fait de petits bruits suggestifs qui m’ont excité.

Je l’ai repoussée et je l’ai couchée sur le matelas moelleux que j’avais installé. La bouffe devrait attendre maintenant car je voulais niquer. Alors qu’elle s’allongeait sur le tapis, j’ai baissé son pantalon en même temps que sa culotte. Je me suis allongé sur elle et l’ai embrassée à nouveau, lui suçant la langue. Je relevai son haut et je voulais le retirer complètement. Je l’ai finalement fait en l’embrassant et en touchant son corps sexy, sa peau douce. J’ai dégrafé son soutien-gorge et ses seins sont apparus. Ma meuf est potelée et a un cul de rêve, cambré et rond. Je voulais sucer ses tétons et aspirer ses globes mamaires dodus.

J’ai pincé ses mamelons engorgés alors qu’elle gémissait de plaisir. J’ai regardé son visage se transformer en plaisir alors que je continuais à toucher ses seins. Je voulais sucer ses mamelons et peut-être les grignoter. Alors, je me suis penché et j’ai commencé à embrasser sa poitrine. Puis, j’ai écarté ses jambes et j’ai séparé ses plis. Alors que je suçais ses mamelons, lui chuchotant des mots crus et des petites insultes comme « tu es ma salope, ma petite pute, je vais te poutrer le fion .. » , j’ai également commencé à toucher son clitoris. Elle gémissait amoureusement et ses jambes serraient ma taille et mon dos.


J’ai titillé son clitoris plus fort puis j’ai amené le bout du pouce dans sa chatte. Elle était chaude et mouillée. Pour ajouter plus de plaisir, j’ai sorti le vibromasseur de clitoris. J’ai utilisé le sextoy sur sa chatte tout en appuyant sur ses seins. Quand j’ai arrêté le vibromasseur, un jet de mouille a suivi. J’ai utilisé cette humidité comme lubrifiant pour branler son clitoris avec plus de ferveur. Je devenais de plus en plus dur maintenant et je pouvais plus attendre. Alors, je me suis rapidement déshabillé et je me suis remis d’elle. J’ai embrassé ses mains, puis d’un seul coup je suis entré dans son canal étroit. Il pulsait autour de moi alors que j’entrais et sortais de sa chatte. Elle tenait ma bite et la massait à la fois. Mais il y avait quelque chose de plus que je voulais. Je me suis accroché à elle et lui ai chuchoté “ «  Je veux ton cul !! » Elle sourit et hocha la tête. J’ai toujours pilonné le cul de ma copine et on kiffe ça tous les deux.

Je me suis glissé derrière elle, en l’enveloppant à la cuillère. J’ai saisi sa poitrine et l’ai embrassée un peu plus derrière l’oreille. Elle gémit et serra ma bite. J’y ajoute du lubrifiant. Ensuite, j’ajoute du gel au trou du cul et commence à le masser à l’intérieur. Au début, j’ai juste mis la première moitié de mon pouce à l’intérieur, puis j’ai frotté le gel à l’intérieur. Puis je l’ai poussé plus loin alors qu’elle contracta tous ses muscles. « Détends toi chérie”, lui dis-je. Elle se détendit et je me remis à lui mettre un doigt dans le cul plus profond. Je retire et ajoute deux doigts ajoutant avec davantage de lubrifiant dans le rectum.

Je me retire à nouveau et lui fis écarter les jambes, elle les retient, presque près de sa poitrine, mais elles sont ouvertes. J’essaie doucement d’enfiler ma bite dans son trou du cul. Je donne un coup et seule le gland de ma bite pénètre. “Ahh, ahh« , gémit-elle. Ensuite, j’essaie à nouveau de la mettre à l’aise avec ma tête. Et puis j’entre pleinement dans son cul. Je commence un va-et-vient à l’intérieur de son anus, tout en la balançant. Ce qu’il faut savoir sur les anus que l’anneau autour de l’entrée est toujours serré. Et chaque fois que je baise son oignon, il me serre et me tient fort la queue. Je me sens tellement bien 😇 en lui prenant le fion … et puis je me souviens que j’ai besoin de lui donner du plaisir aussi.

Alors, en ralentissant, je la tiens par le sein et joue un peu avec ses tétons. Puis je pousse deux doigts dans sa chatte pour la branler et diversifier son plaisir. Sa chatte capture mes doigts, ne les laissant pas partir, les serrant. Dès qu’elle serre mes doigts, son cul serre aussi ma bite. Je suis en totale exaltation et en extase. Je continue à lui doigter la chatte et la laisse bouger son cul autour de ma bite. Ensuite, je sors mes doigts et recommence à lui marteler le cul avec ma teub. Le trou du cul est toujours serré et chaud et je sais que je vais bientôt jouir. Alors, je lui doigte à nouveau la chatte et cette fois je parviens à atteindre son point G. “PUTAAAAAAINNNN! » elle miaule et squirt à fond.

Je l’encule encore plus fort et elle me serre sans vouloir me lâcher. Cette fois, mon sperme jaillit dans son cul. Je suis toujours en train de lui baiser l’anus alors qu’elle relève les jambes. Alors, j’accroche une jambe à ma hanche et l’autre descend sur le tapis. Alors que je redescends en pression, je bouge toujours en elle. Mes doigts sont à l’intérieur de sa chatte et je touche toujours son clitoris, lui donnant des soubresauts de plaisir.

Nous avons passé toute la nuit sur la terrasse, à nous serrer dans nos bras, à nous embrasser et à baiser. J’avais des couvertures et les corps chauds de l’autre pour que nous n’ayons pas froid. Surprise réussie et elle n’a pas eu froid une seule seconde.
Surprendre et piner le cul au de ma copine au grand air du soir a été une expérience agréable, mais nous voulons aussi essayer de nouvelles lieux.

« ⌉⌊ »

Lui envoyer un message :

Sexe porno: